Reports

Quarantaine : Les patients ont été soignés

Quarantaine : Les patients ont été soignés

La semaine dernière, le rendez-vous était donné à Villejuif, dans un immense hangar. Le collectif La Quarantaine y organisait sa cinquième soirée de la sorte, nommée “Search for the cure”. 

A peine arrivé là-bas, une chose est frappante, le sytème de lumières installé est juste époustouflant. En effet, Gouss’art, qui s’est occupé de cette scénographie a très bien travaillé afin de nous éblouir ! Vous pourrez vous en rendre compte plus bas dans l’article.
Je m’approche alors pour aller danser sur ce qui reste du set de Alignment, précis et féroce, il m’a beaucoup plu.

Je profite de l’arrivée de Mark Broom aux platines pour aller m’acheter une bière, je découvre alors le travail de Triple-D concernant la mise en place du bar, du vestiaire et des caisses. Pratique et efficace, rien à redire. La scène, elle, peut être un peu trop surélevée car si on était devant on ne voyait pas l’artiste, était aussi une belle preuve des qualités de ce collectif !

Quant à l’artiste, lui, deuxième fois que je suis déçu de son set. Cela confirme encore ma préférence pour les talentueux artistes locaux par rapport aux internationaux connus.

Et là, notre cher Brulée est venu mettre le feu dans la salle ! Oui je sais, le jeu de mot est facile, mais c’est littéralement ce qu’il s’est passé.

L’amie EKLPX a suivi son compatriote en élevant le BPM et en inondant la foule de sa musique tapageuse. Son sourire et son amusement aux platines était communicatif, tout le monde gambadait le sourire aux lèvres.

Kuss quant à lui, nous a amené à danser sur plus de mélodies, et ce n’était clairement pas de refus. Le résident de Fée Croquer a habillement su faire monter la pression encore d’un cran.

Et pour finir, Lacchesi lui, nous a concocté un closing comme il sait très bien les faire. Malheureusement coupé par l’arrivée des forces de l’ordre, il était bien lancé pour achever nos petites jambes.
Ce moment fût bien trop court, mais plus c’est court, plus on en redemande ! On le retrouvera donc avec plaisir à la soirée Exil Factory #1 ce samedi.

Quelques vidéos pour que vous puissiez vous rendre compte de cette sauterie :

 

Que dire pour conclure sur cet événement ? C’était une très belle expérience auditive, visuelle et évidemment humaine. Le public était de qualité, les artistes, mais aussi l’organisation qui a su proposer aux fêtards une soirée mémorable.
La prochaine soirée n’est pas encore annoncée, mais vous pouvez d’ores et déjà retrouver les résidents de La Quarantaine sur la scène 2 de la Exil Factory #1.


Engbers Alexander

ON AIR sur PWFM

Newsletter