Reports

Ma première fois au Rex Club

Ma première fois au Rex Club

Habitant à Strasbourg, je n’ai que rarement l’occasion de sortir dans les clubs parisiens, mais il y en avait un dont j’entendais souvent parler, le fameux « Rex Club ». Que ça soit en bien ou en mal, les avis divergent, mais en tout cas, je me devais d’aller me faire ma propre idée.

C’est donc aux alentours de 1h30 que je me présente devant celui-ci. La sécurité se montre plutôt sympathique (assez rare pour un club n’est ce pas ?). Je descends et commence à apercevoir le dancefloor. Encore assez vide à cette heure-ci, je suis un peu étonné.
J’ai alors tout le temps d’observer ce lieu, qui je dois le dire, est visuellement très intéressant : une précision dans la décoration, un jeu de lumière bien travaillé, ainsi que des écrans projetant des visuels à ne pas montrer aux personnes épileptiques. Il y a même des écrans dans les toilettes (wtf ?).

Concernant les artistes présents ce soir là, on retrouvait Electric Rescue (Skryptöm), qui, pour la dernière soirée des 10 ans de son label « Skryptöm » nous a offert un warm-up de qualité, comme il a l’habitude de faire.

Vous pouvez aussi vous attendre à de belles sorties dans les prochains temps de ce label :
Skryptöm 35 – Maxime Dangles – Brumes EP + Rmx Antigone (jan 2018)
Skryptöm 36 – Moteka – Asgardia EP + 2 Rmxs Jeroen Search + collab with Hemka (fev 2018)

Ensuite viens Sigha (Token-UK), qui dès qu’il a pris les platines, nous a envoyé dans son monde, une techno sombre et précise où l’atmosphère de la musique prédomine, de quoi voyager.

P.E.A.R.L (PoleGroup, SP), lui, a enchaîné des rythmes fracassants et a fait transpirer la salle entière, que dire de plus ? Le closing était fait pour lui.

Le système son, bien réglé, a su mettre en avant les sets de ces artistes.
Pour finir, agréablement surpris par la clientèle présente ce soir là, des gens intéressants et d’horizons divers, de la station de métro d’à côté au Japon, en passant par le Brésil, tous les ingrédients réunis pour passer une bonne soirée.

Conclusion :

Les + :
🔩 La line up pointue
💑 Les spectateurs jovials
✨ Le lieu étincelant

Les – :
🚬 Le coin fumeur minuscule (pratique pour vite se rapprocher des gens)
💸 Le prix des boissons élevé (après je viens de Strasbourg, je n’ai surement pas l’habitude de Paris…)

 

Engbers Alexander

ON AIR sur PWFM

Newsletter