Chroniques Dans ton bac

Nymphony Records : Compilation made in Grenoble

Nymphony Records : Compilation made in Grenoble

Fort de 6 années d’expérience, le label étudiant Nymphony Records, basé à Grenoble, a pour philosophie la mise en avant de jeunes artistes talentueux et s’exerce à promouvoir la diversité du monde de la musique électronique.

Aujourd’hui, le label compte 10 artistes issus des quatre coins de la France : Blazers, Merick, Supply, Zaspéro, Tonte Concept, Admo, Divali, DJ Timchef, Moher et Kuppeil.

Depuis plusieurs années, le label organise un concours pour faire figurer de jeunes artistes sur une compilation : cette année sera spectatrice de la 7ème édition consécutive du tremplin.

Le concours s’adresse autant aux producteurs signés qu’aux producteurs amateurs, pas de remix, rework ou edit. Les membres du label sélectionneront ensuite les 12 meilleurs titres afin de les faire masteriser, et enfin de les presser sur CD et vinyles.

La compilation Nymphony, ce n’est pas moins de 10 000 CD et 500 vinyles qui sont ensuite distribués chez des disquaires indépendants comme Betino’s ou Techno Import à Paris mais aussi un peu partout en France.

Le projet est entièrement financé par une campagne de mécénat participatif. Au final, plusieurs soirées de lancement seront organisées pour mettre à l’honneur le septième volet. Les gagnants du concours auront donc le privilège de se produire à Paris, Grenoble ou encore Marseille.

 


 

Admo, lauréat de la compilation n°6, nous en dit un peu plus sur le fruit de sa collaboration avec Nymphony Records :

PWFM : Quelles étaient tes motivations pour produire de la musique ?
Admo : J’ai toujours fait de la musique depuis que je suis petit. Quand je suis arrivé à Paris pour mes études d’ingénieur du son, j’ai commencé à faire de la musique électronique, ça me permettait de maîtriser les différentes chaines de production d’une track, et d’avoir de la matière pour m’entraîner à mixer.

Pourquoi avoir nommé le premier morceau de ton nouvel EP « Zagijalka » ?
Ça veut dire briquet en russe, c’est en accord avec le clip qu’on a tourné avec mon collectif qui sortira fin février. C’est aussi parce que ma meuf est russe, et pendant la création de l’EP j’ai été influencé par cette culture.

Pourquoi avoir mis VNZT de côté pour Admo ?
Pour plusieurs raisons, la première c’est que j’ai changé un peu de style : c’est un peu plus sombre. J’avais envie de travailler un univers à partir de zéro et de lâcher le côté très house de VNZT. À cela s’ajoute le fait que personne n’arrivait a écrire le blase ni à le prononcer (c’était « Vanzetti » héhé).

Est-ce que le fait que ta track soit sélectionnée pour la compilation de Nymphony Records t’as ouvert de nouvelles portes, de nouvelles possibilités ?
J’ai fait le concours de prod il y a deux ans maintenant, ça a vraiment lancé mon projet. J’ai pu sortir un premier EP chez eux, et rentrer officiellement dans le label en septembre dernier. Ça m’a permit de jouer pas mal à Paris mais surtout de jouer dans ma ville natale à Grenoble, ce qui était un objectif depuis le début.

Pourquoi as-tu choisi de t’inscrire au concours de Nymphony ?
C’était un peu par hasard, mon frère qui est à Grenoble est allé au Drak-Art, un bon club de la ville et a reçu un flyer à propos du concours. Il m’a appelé le lendemain pour m’en parler, je connaissais à peine l’existence de Nymphony. J’ai envoyé ma track et ça l’a fait !

En février 2018 tu vas sortir un EP avec Nymphony Records, où t’imagines tu dans 2 ans ?
Dans 2 ans, j’espère avoir un maximum de projets bien établis avec mon collectif Do It With Others. J’espère aussi qu’on aura encore plus de matos dans notre studio, multiplier les collabs. J’aimerai bien sortir un maximum d’EP d’ici là, dans des styles et des approches différentes à chaque fois.

Quelle est la chose la plus importante pour toi quand tu produis ?
C’est que ça groove et qu’il y ait un max de parties rythmiques genre drums, percus, etc…

Dans le catalogue actuel des musiques électroniques, quels sont les artistes / labels qui t’inspirent le plus ?
Il y en a trop, mais particulièrement Traumer, Todd Terje, Diego Krause, Kink, Dj Deep, Archie Hamilton, Skudge et Yaleessa Hall.

Quels sont tes jeunes artistes favoris ? Une dernière Track à proposer ?
J’aime beaucoup les signatures Nymphony (Blazers, Ovhall44, Divali…). Sinon je suis un grand fan de Sweely, Armless Kid, Oden et Bill It, le nouveau projet micro de mon pote BRTZ.

Petite track : Youandewan – Happiness Machine

La compilation Nymphony sera bientôt dans les bacs. Amis producteurs, il vous reste encore quelques jours pour envoyer vos tracks. Le concours de production se terminera demain !

 

Mathis Renaud 

ON AIR sur PWFM

Newsletter