Booty-shake

PWFM pour Docks Electronic Festival

PWFM pour Docks Electronic Festival

Le Macadam, le Warehouse, la ville de Nantes bouge beaucoup depuis un an. Bars à cocktails, terrasses et nouveaux clubs. La fête s’installe en contrat longue durée avec les nuits nantaises. Ca s’est vu au niveau des festivals : Paco Tyson, Scopitone etc. Et le dernier nouveau né s’intitule les “Docks Electronic Festival” et aura lieu les 15 au 17 décembre (au matin) prochains, au Warehouse, un lieu qui a notamment accueilli de grands noms tels que Butch, Manu Le malin ou encore Miss Kittin.

A cette occasion nous avons pu parler à David Asko et Pierre-Henry Tessard, programmateurs du festival.

PWFM : Enchantée l’équipe ! Pourriez-vous déjà nous expliquer ce nom de festival ?
David et P-H.T : Ce nom a été choisi pour deux raisons, tout d’abord les « Docks » en référence au long passé portuaire de la ville de Nantes et aussi au lieu initial, le « Hangar 24 » qui était un ancien entrepôt de stockage frigorifique du port de Nantes Saint-Nazaire. Puis Electronic, forcément en rapport avec notre programmation House et Techno.

PWFM : Sur quels critères avez-vous choisi tous ces artistes ?
David et P-H.T : Chaque artiste booké est un choix murement réfléchi. On a une histoire avec tous, on les connaît ou on les suit depuis longtemps. On propose une programmation assez radicale le vendredi soir, avec des artistes qui jouent une techno industrielle, sombre et intense, avec des pionniers comme Laurent Ho, Rebekah, 14Anger, David Asko et de jeunes talents comme Ansome et son live analogique qui est l’un des meilleurs selon nous. AZF qu’on adore et les locaux Neon & P-H.T. Le samedi soir on répète le même schéma mais version house & groovy, en invitant le légendaire américain Kevin Saunderson, les pionniers français comme DJ Freddy, S3A, Peo Watson & Missnoa mais aussi le jeune et très talentueux Leo Pol qui proposera un live ultra efficace.

PWFM : Sur quels critères avez-vous choisi les lieux ?
David et P-H.T : A l’origine, le Festival devait se dérouler au Hangar 24. Malheureusement, après de multiples démarches et suite aux évènements tragiques de ces dernières semaines à Nantes, les mesures prises depuis le départ du projet, n’étaient plus suffisantes pour garantir une sécurité optimale au public. De plus, les travaux nécessaires et l’ajout de personnel de sécurité faisaient exploser notre budget global et la viabilité de notre festival. Nous avons donc décidé de déplacer notre évènement au Warehouse, afin de pouvoir le maintenir avec toute sa programmation, mais aussi d’accueillir les festivaliers dans des conditions optimales (sécurité et techniques).

PWFM : Comment est née l’idée de votre festival ?
David : Pierre Henry et moi avons collaboré pendant un an sur la programmation et communication du LC Club à Nantes, on y a fait venir : Jeff Mills, Marcel Dettmann, Len Faki, Alan Fitzpatrick, Perc, Anetha, AZF, Emmanuel Top, Jeremy Underground, Lil Louis, The Producer, Gary Beck, Amélie Lens… On réfléchissait depuis quelques mois à une suite, et celle-ci fut l’idée d’organiser un festival et de proposer quelque chose de différent en terme de programmation, et c’est ce qu’on fait sur le Docks Electronic Festival, moins de têtes d’affiches et plus d’artistes qui ont un style moins populaire.

PWFM : Quels sont vos objectifs concernant l’événement ?
David et P-H.T : Faire une belle fête, faire découvrir ou redécouvrir au public des artistes qu’on aime. On propose deux soirées avec deux styles de musiques très différents mais aussi une conférence sur l’histoire des Raves en France par Olivier PERNOT. L’objectif est aussi de proposer une édition d’hiver et une édition d’été en ne misant pas uniquement sur le booking de gros artistes qu’on voit partout.

PWFM : Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?
David Asko : J’ai commencé en 1994 entre Lyon et St Etienne en organisant et en jouant dans le milieu des  « raves » et je continue depuis a tourner partout en France et à l’étranger, a produire de la musique et organiser des évènements. J’ai été résident techno pendant 4 ans au Magazine Club à Lille (ville où je vis depuis 8 ans).

P-H. T : Par rapport à David, je n’ai pas connu cette belle époque vu qu’il a commencé à jouer quand je suis né … Je suis présent sur Nantes depuis 2013 où j’ai lancé l’association « Sound Lockdown » avec les soirées phares « Le Safari Nantais » ou encore les postes de DA que j’occupe dans le coin.

PWFM : Pouvez-vous nous donner envie à nos lecteurs de venir ?
David et P-H.T : On vous propose sur 2 soirées, une programmation différente, assumée et festive. Une conférence gratuite sur l’histoire des raves en France le vendredi 15.12. Venez nous faire / vous faire des bisous et des câlins parce qu’on est sympas et qu’on aime ca !

PWFM : Des surprises à attendre ?
David et P-H.T : On ne pas parler de « surprises » parce qu’on vous en a déjà dit beaucoup ! Mais le mapping et les images de Monsieur Nuage vont vous faire voyer visuellement ! Puis les artistes programmés feront le reste ☺

 


Merci à vous ! On se donne donc rendez-vous au Docks Electronic Festival le 15 décembre 😉 

ON AIR sur PWFM

Newsletter