Chroniques

Vinyle Village, ce dimanche, à la Station Gare des Mines : rencontre avec Raf’

Vinyle Village, ce dimanche, à la Station Gare des Mines : rencontre avec Raf’

Depuis quelques mois, Paris voit éclore les fameux Vinyle Village. Ayant d’abord pris place à la Capela, proche de Gare du Nord, la brocante des 33 tours est désormais itinérante. L’occasion pour nous de faire un point avec Raf’, organisateur de l’événement.

  • Raconte-moi l’histoire des Vinyle Village… D’où vous est venue l’idée ? Dans quel but ?

Le vinyle village est né d’une collaboration entre Increase The Groove et Parallele ! C’est Ralph (président de Parallele) qui est venu vers moi (gérant de Chineurs de rap), pour me demander si je connaissais quelques disquaires dispos, afin de faire à La Capela, un rassemblement de diggers.

J’ai proposé de pousser le concept plus loin puisque j’avais en tête un concept de village et de mêler les 2 !

Il a fallu évidemment penser à un nom, sans imaginer que ça prendrait autant d’ampleur. Par la suite, on a gardé le nom de l’event et on a créé notre page afin de dissocier cette collaboration de nos collectifs, histoire de pousser encore plus loin ce concept de réunion de diggers dans un milieu chaleureux avec des choses à découvrir de partout mais aussi en dehors du musical :  streetwears, tatouages, stands en tout genre, masterclass, ONG, etc…

  • Au tout départ, ils avaient lieu à la Capela. Peut-on parler un peu plus de ce lieu qui va bientôt fermer ?

Le lieu va bientôt fermer oui et c’est malheureux mais c’est le destin de la plupart des squats. Après la Capela, c’est une âme qui ira ailleurs avec son cercle qu’elle a crée ! Elle a fait naître beaucoup de projets divers et variés, c’est une superbe histoire que Ralph’, Danielle et Andréa ont écrit avec ce lieu, et on espère qu’il tiendra encore quelque temps!

  • Vous en êtes à la 7ème édition, l’événement a-t-il évolué petit à petit ? Si oui, comment ?

Alors oui l’événement a évolué ! A la base nous ne pensions pas faire de cet événement le rendez-vous mensuel des diggers, ni même qu’on aurait pu prétendre de faire un événement à la station au tout début. Après, vu l’ampleur que ça a pris, on s’est accroché au projet, tout en essayant chacun d’amener des nouveautés, de remettre en question ce qui n’allait pas, etc.
Par exemple, nous avons développé le côté caritatif, les masterclass, et pour cette nouvelle édition, nous allons mettre en place un espace de troc entre particuliers !

  • Y a-t-il des choses, des stands, que vous voulez souligner pour ce dimanche ?

Alors comme je le disais au-dessus, oui il y a le troc de vinyles entre particuliers qui est nouveau et (nous l’espérons) attirera du monde, car nous n’avons rien à y gagner dans l’histoire, c’est vraiment un coté interactif, participatif qui est important ; que les gens fassent vivre aussi la chose à leur manière ! Comme avec l’open platine que nous avons mis en place au début des événements ou les masterclass qui sont une des dernières nouveautés ! Apprendre aux gens à mixer ce qu’ils achètent, c’est aussi ça le « concept accompagné », faire passer un bon moment au gens et non pas leurs vendre des vinyles et des bières et basta !

  • Y aura-t-il également des artistes qui mixeront ?

Bien entendu, il y a toujours des artistes qui viennent mixer ! Nous souhaitons que notre événement soit à notre image, nous aimons la musique, pas que dans nos bacs, surtout pour en faire profiter tout le monde ! A cette édition il y aura :

– Spich
– Dj de la nuit ( Géraldine Walter)
– She’s gone ( House for Her)
– Malouane
– Segur
– Adjus b2b Louis Dauvergne
– Karamel b2b Samxsam
  + un open platines

  • Quelles sont les prochaines étapes pour le Vinyle Village ? monter un Vinyle Pays ?

Un vinyle pays ? On investirait le pays 1 fois par mois dans des lieux qui refléteraient notre image ! Mais non, ce n’est pas notre objectif, il faut que cela reste à échelle humaine, c’est ce que veut dire village aussi ! Après pour les prochaines étapes, c’est déjà d’implanter notre itinérance et d’investir de nouveaux lieux avec notre concept, pourquoi pas faire un festival un jour mais pour le moment ce n’est pas l’objectif final de ces événements.

  • Question bonus : Le Disquaire Day ne vous a pas engueulé ?

Hahaha honnêtement je n’en sais rien ! Je ne pense pas, ils ont instauré ça comme un jour sacré dédié au vinyle. Nous de notre côté, nous voulons mettre en avant le vinyle, le rendre accessible à toutes et à tous.

 

MOMENT MUSIQUE

  • Un jeune DJ que vous appréciez particulièrement ? 

ARMLESS KID

  • Votre morceau classique que vous emmenez partout avec vous ?

Phil Weeks « It’s The Inside That Counts » pas très diggé mais bastos de haut vol !


On se voit tous ce dimanche
à la Station Gare des Mines pour le Vinyle Village !

ON AIR sur PWFM
Podcast Johnny Saucepiquante Podcast Vakarm PODCAST Mila Dietrich
Badaboum Airlines

Newsletter